LA PLANETE VENUS

La planète Vénus a souvent été appelée : le Joyau du Ciel. Elle doit probablement son nom au fait que c'est la planète la plus brillante de la voûte céleste.

Vénus étant l'objet le plus brillant dans le ciel après le Soleil et la Lune, elle est connue depuis que l'Homme existe. Tout comme Mercure, la plupart des gens pensaient qu'il s'agissait de deux corps séparés car elle n'était observable que lors du coucher ou du lever du Soleil. Cependant les astronomes grecs savaient déjà qu'il s'agissait du même astre, ils l'avaient nommée : l'Etoile du Matin et l'Etoile du Soir. C'est au temps de la mythologie que la planète prit le nom de la Déesse romaine de l'Amour et de la Beauté : Vénus.

Vénus est aussi appelée l'Etoile du Berger du fait qu'elle apparaît peu avant le coucher ou le lever du Soleil, c'est-à-dire l'heure à laquelle les bergers devaient rentrer ou sortir leurs troupeaux.

La rotation de Vénus est quelque peu inhabituelle et ce parce qu'elle est non seulement très lente (sa période de rotation sidérale est de 243 jours terrestres alors que sa période de révolution autour du Soleil n'est que de 225 jours) mais aussi parce qu'elle s'effectue en sens rétrograde (d'Est en Ouest) à l'inverse de toutes les autres planètes du système solaire.
De plus, la synchronisation particulière de la période de rotation de Vénus avec sa période de révolution est telle que Vénus présente toujours la même face à la Terre quand elle est au plus proche de celle-ci.

Vénus est souvent considérée comme la jumelle de la Terre. Elles ont en effet beaucoup de points communs:

Venus est seulement légèrement plus petite que la Terre (95% du diamètre terrestre et 80% de sa masse).
Les deux planètes possèdent quelques cratères qui indiquent la relative jeunesse de leur surface
Leurs densités et compositions chimiques sont similaires.

Ces similitudes amenèrent les astronomes à penser qu'en dessous de ses nuages denses, Vénus aurait pu être très semblable à la Terre et même héberger la vie. Malheureusement des études plus poussées de Vénus montrèrent qu'elle était en fait radicalement différente de la Terre.

La pression de l'atmosphère de Vénus à sa surface est de 90 atmosphères, ce qui correspond à la pression qui s'exerce à un kilomètre de profondeur dans un océan terrestre. L'atmosphère vénusienne est constituée principalement de dioxyde de carbone (gaz carbonique) à 96% et d'azote à 3,5%. Les nuages de Vénus sont formés de petites gouttes d'acide sulfurique et se situent à une altitude élevée, entre 48 et 58 km au-dessus de la surface. Cette atmosphère très dense provoque un puissant effet de serre qui emprisonne l'énergie thermique issue du rayonnement solaire dans les couches proches de la surface où la température atteint 470°C (ce qui est suffisant pour faire fondre le plomb). La surface de Vénus est donc plus chaude que celle de Mercure bien qu'elle soit deux fois plus éloignée du Soleil.

A une altitude élevée, de puissants vents de plus de 400 km/h font tourner la couche nuageuse autour de la planète selon une période d'environ 4 jours. Cependant, les vents proches de la surface ne dépassent pas quelques kilomètres par heure.

Tout comme la Terre, Vénus possédait sans doute de grandes quantités d'eau mais la température et la pression qui y règnent les ont entièrement évaporées. Si la Terre avait été plus proche du Soleil de seulement un dixième de sa distance actuelle (soit 15 millions de kilomètres), son évolution aurait été semblable à celle de Vénus.

La surface de Vénus date d'envrion 300 à 500 millions d'années. Les scientifiques débattent le pourquoi (la cause) et le comment (le mécanisme) de ce remodelage. La topographie vénusienne est constituée de vastes plaines recouvertes par des coulées de lave, et de montagnes ou régions de hautes terres déformées par l'activité géologique. Le plus haut pic sur Vénus est Maxwell Montes situé dans Ishtar Terra. Les hautes terres de Aphrodite Terra s'étendent à presque la moitié de la région autour de l'équateur.

Les images des régions des hautes terres, prises par la sonde Magellan, sont exceptionnellement brillantes; c'est une caractéristique de sol humide. Cependant, l'eau à l'état liquide n'est pas présente à la surface et ne peut être la cause de l'aspect brillant des hautes terres. Une théorie suggère que des composés métalliques peuvent être les constituants des matériaux brillants. Les études ont montré que ce matériau peut être de la pyrite de fer (connu aussi sous le nom de "l'Or des Fous"). Il serait instable dans les plaines mais stable dans les hautes terres. Le matériau pourrait être aussi une sorte de substance exotique qui produirait les mêmes résultats mais à de plus faibles concentrations.

Vénus montre les cicatrices de nombreux cratères d'impact distribués au hasard sur toute sa surface. Les petits cratères de moins de 2 kilomètres (1,2 mille) sont presque inexistants à cause de la présence de la lourde atmosphère vénusienne. L'exception se produit lorsque de gros météorites se fragmentent juste avant l'impact, produisant un groupe de cratères. Les volcans et les formations volcaniques sont encore plus nombreuses. Au moins 85% de la surface de Vénus est recouverte de roche volcanique. D'immenses coulées de lave, s'étendant sur des centaines de kilomètres, ont inondé les basses terres formant de vastes plaines. Plus de 100,000 petites cheminées volcaniques parsèment la surface sans compter les centaines de grands volcans. Les coulées provenant de volcans ont produit les longs canaux sinueux s'étendant sur des centaines de kilomètres, dont l'un s'étend sur plus de 7 000 kilomètres (4 300 milles).

On trouve sur Vénus des cheminées volcaniques géantes de plus de 100 kilomètres (62 milles) de diamètre. Les cheminées volcaniques terrestres ne dépassent pas quelques kilomètres de diamètre. L'on retrouve parmi les formations uniques à Vénus les "couronnes" et les "arachnoïdes". Les couronnes sont de grandes formations circulaires ou ovales de plusieurs centaines de kilomètres de diamètre et entourées par des falaises. On pense qu'elles sont l'expression à la surface de l'élévation du manteau. Les formations arachnoïdes sont de forme circulaire à allongée et similaires aux couronnes. Elles peuvent être le résultat de l'exsudat de roche fondue à travers les fractures, produisant des systèmes radiants de fossés et de fractures.

L'intérieur de Vénus est probablement similaire à celui de la Terre: un noyau ferreux d'environ 3000 km de rayon, recouvert par un manteau de roches fondues. Des données récentes provenant de la sonde Magellan indiquent que la croûte de Vénus est plus dure et plus épaisse qu'on ne le pensait. Tout comme la Terre, les courants de convection dans le manteau produisent des pressions sur la surface qui s'exercent sur de relativement petites régions plutôt que sur des limites de plaques tectoniques comme sur la Terre. Ainsi, la croûte de Vénus ne serait en fait constituée que d'un seul bloc.

Rayon orbital 108 millions de kilomètres (0,72 UA)
Diamètre 12103,6 km
Masse 4,869e24 kg (0,815 fois la masse terrestre)

Les Maîtres de Vénus ou le Rayon Arc en Ciel

Eclipse du Soleil et de Vénus


Angel’s Place
Elise Prévot
La Bauzié - Le Bugarel 81430 Marsal - France

tél. : 00.33 (0)5.63.77.57.21
- ange.elise@sfr.fr

Site Angel's Place